Le royaume des cieux est proche

Depuis quelque temps, l’Esprit du Seigneur qui sonde même les profondeurs de Dieu augmente sur mon esprit le fardeau de la parousie, de la dernière période de la fin. Je ne me lasse pas, mais je vis un paradoxe : je voudrais que le Seigneur mette un terme au système babylonien de cet âge et supprime les souffrances de cette tribulation présente ; d’un autre côté, j’avoue, bien que le Seigneur ait usé de Sa patience divine, que je plains la multitude de mes frères et sœurs séduit par ce système satanique (satan signifie adversaire) qui sature l’air. De toute façon, ce moment de la fin ne dépend de moi, alors je travaille pour ce salut glorieux.

Je voudrais que la grande famille de Dieu sorte de sa torpeur et s’engage à cause ce peu de temps qu’il nous reste, pour leur propre salut du règne millénaire, mais surtout pour l’amour de Dieu dans le Seigneur. Frères et sœurs, souvenez vous de la parabole des dix vierges : les cing qui sont imprudentes attendent le début de la fin pour se préparer et aucune d’elles ne parvient à entrer dans le royaume. Elles sont sauvées de la honte éternelle, mais essuieront une honte millénaire dans les regrets amers. Je travaille avec Son Esprit pour Son économie, Son plan éternel, et je vous exhorte à vous approcher pendant qu’il en est encore temps ; parce que le conseil des minitres fidèles pour un engagement trop tardif ne permettra à aucun croyant de remporter le prix de la vocation céleste en Christ.

Imaginez-vous dire au Seigneur que vous ne connaissiez pas la parole de l’Evangile qu’Il annonce au travers de milliers de Ses serviteurs et depuis Son propre ministère terrestre. Si vous me lisez aujourd’hui, je puis vous assurer que vous êtes sans aucune excuse ; vous ne trompez que vous-même. Certains n’ont pas reçu ce ministère et ne se repente pas pour le recevoir, par hypocrisie, orgueil, incrédulité ou par simple mépris de la vérité, mais comme a dit le Seigneur à Son serviteur : « Va maintenant, écris ces choses devant eux sur une table, Et grave-les dans un livre, Afin qu’elles subsistent dans les temps à venir, Eternellement et à perpétuité. Car c’est un peuple rebelle, Ce sont des enfants menteurs, Des enfants qui ne veulent point écouter la loi de l’Eternel, Qui disent aux voyants : Ne voyez pas! Et aux prophètes : Ne nous prophétisez pas des vérités, Dites-nous des choses flatteuses, Prophétisez des chimères ! Détournez-vous du chemin, Ecartez-vous du sentier, Eloignez de notre présence le Saint d’Israël ! C’est pourquoi ainsi parle le Saint d’Israël : Puisque vous rejetez cette parole, Que vous vous confiez dans la violence et dans les détours Et que vous les prenez pour appuis, Ce crime sera pour vous Comme une partie crevassée qui menace ruine Et fait saillie dans un mur élevé, Dont l’écroulement arrive tout à coup, en un instant » [Esaïe 30:8-15].

« Va vers les captifs, vers les enfants de ton peuple; tu leur parleras, et, qu’ils écoutent ou qu’ils n’écoutent pas, tu leur diras : Ainsi parle le Seigneur, l’Eternel » [Ezéchiel 3:11]. Frères et sœurs, le royaueme des cieux est proche, préparons-nous avec gravité. Que la parole parvienne aux cœurs des humbles à l’Eglise de Dieu, Amen.

Laisser un commentaire

à la gloire de jésus-christ |
Wiccanlife |
Nouvelles Disciplines Pasto... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Georgesgil77
| La Lumiere Du Temps Du Soir
| SEUL DIEU EST LUMIÈRE