3. Le combat pour la lumière, un ministère dans l’ombre

3. Le combat pour la lumière, un ministère dans l’ombre dans Ministère chrétien

Pour ce message, il n’y a pas d’exemple plus significatif que celui du Seigneur Jésus. Le combat contre Satan et son royaume revêt plusieurs aspect, et je veux mettre l’accent sur celui que semble ignorer une grande partie du peuple de Dieu. Ici, il ne s’agit pas de l’exercice du ministère de la parole pour édifier, ni de libéralité, ni d’aucune opération de type  sociale ou sociétale. Il s’agit bien sûr du combat spirituel, mais bien souvent, pour citer un serviteur de Dieu que j’apprécie particulièrement, certains enfants de Dieu se fourvoieront en combattant dans leur imagination. D’autres, et c’est d’eux que je veux parler aujourd’hui, sont réellement engagés dans ce conflit : alors, comme je l’ai déjà dit, ce domaine reflet plusieurs aspects, et tout enfant de Dieu y joue un rôle qu’il y soit volontairement engagés ou pas, l’action de chacun sera donc plus ou moins efficace considérant les aspects et les engagements dans le service. Le but ici, n’est pas de faire des comparaisons. Intéressons-nous à ceux donc on ignore le sacrifice. Chez notre Seigneur, nous retrouvons tous les aspects du ministère, mais je suis ému en passant à cet aspect particulier qui échappait à ses contemporains et qui me rappel ma propre épreuve.

« Qui a cru à ce qui nous était annoncé ? Qui a reconnu le bras de l’Eternel ? Il s’est élevé devant lui comme une faible plante, Comme un rejeton qui sort d’une terre desséchée ; Il n’avait ni beauté, ni éclat pour attirer nos regards, Et son aspect n’avait rien pour nous plaire. Méprisé et abandonné des hommes, Homme de douleur et habitué à la souffrance, Semblable à celui dont on détourne le visage, Nous l’avons dédaigné, nous n’avons fait de lui aucun cas. Cependant, ce sont nos souffrances qu’il a portées, C’est de nos douleurs qu’il s’est chargé ; Et nous l’avons considéré comme puni, Frappé de Dieu, et humilié. Mais il a été blessé pour nos péchés, Brisé pour nos iniquités ; Le châtiment qui nous donne la paix est tombé sur lui, Et c’est par ses meurtrissures que nous sommes guéris » Esaïe 53 :1 à 5 (je conseille vivement la suite de ce passage très représentatif).

Alors voici ce que je dis : certains bien-aimés au milieu de nous, ont trouvé vocation de servir dans l’ombre, malheureusement, les frères au sein de l’Eglise ont joué le jeu de l’adversaire ; aveuglé, ils n’ont pas reconnu le sacrifice silencieux, ni l’œuvre de ceux qui se tenaient à la brèche portant le fardeau du corps. Alors, il leur aurait fallu pratiquer l’amour par-dessus de tout, car il surpasse toute intelligence ; mais leur humanité, la chair, aura augmenté la peine de leurs gardiens, sans résistance de leur part. Ceux qui marche selon l’Esprit avec sincérité, ne cherche pas leur promotion ; le sacrifice est leur vocation, car les autres leur importe d’avantage qu’eux-mêmes. Le Seigneur, lorsque je découvrais cette vocation encore très jeune dans la foi, me dit qu’il en serait ainsi dans cette voie ; il promet d’ailleurs à quiconque s’engage sur le front, beaucoup de persécutions, mais promet aussi Sa présence. Dans mon message précédent « Combat spirituel », je faisais référence à ces gardiens et réparateurs de brèches qui combattent pour le Corps : ceux-là, sont ciblés par le diable car ils se placent entre lui et son but, détruire l’Eglise, selon qu’il est écrit « Le voleur ne vient que pour dérober, égorger et détruire » Jean 10 :10. Il est très important que le peuple de Dieu comprenne la réalité de ce conflit, car en voyant la détresse inexplicable de certains, nous sommes susceptibles de les condamner comme pécheur à l’exemple de Jésus, jusqu’à les accuser de division ; pourtant, comme l’explique plus haut notre passage d’Esaïe, c’est pour le peuple qu’ils souffrent devant Dieu, ce par la foi. Plonger dans les Écritures et voyez l’attitude du peuple d’Israël à l’égard de Jésus, car il en est de même aujourd’hui, à qui vous identifier vous ?

Une Réponse à “3. Le combat pour la lumière, un ministère dans l’ombre”

  1. Marie-Joseph dit :

    Que la lumière de Dieu nous face regarder chaque frère avec amour, qu’Il nous donne de la sagesse, afin de ne point être en conflit dans le corps, mais que l’amour nous presse a pousser chaqu’un a se donner au Seigneur comme holocauste, pour le service de Dieu le Père, en notre Sauveur Jésus-Christ, Amen

Laisser un commentaire

à la gloire de jésus-christ |
Wiccanlife |
Nouvelles Disciplines Pasto... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Georgesgil77
| La Lumiere Du Temps Du Soir
| SEUL DIEU EST LUMIÈRE